« It’s a Comic, a Manga, a Bande Dessinée ? No, it’s Lord of Burger ! » Depuis le temps que la globalisation de la culture fait son œuvre, consacrant les échanges entre BD japonaise, américaine et européenne, il fallait bien qu’elle aboutisse à ce qu’on appelle en architecture « un style international ». C’est fait avec Lord of Burger, où l’on cause d’un sujet qui concerne l’humanité toute entière : la bouffe.

manga lord of burger cuisine

Cela a le goût japonais, mais ce n’est pas japonais : En feuilletant Lord of Burger, on pense immanquablement aux « Gouttes de Dieu », le remarquable manga de Tadashi Agi & Shu Okimoto publié chez le même éditeur. Mais si, ici, ce ne sont pas les meilleurs crus des vignobles français qui sont mis en évidence, c’est une autre tradition française qui tient la vedette : la gastronomie.

On applique d’ailleurs les mêmes procédés : intrigue sur fond de recettes de cuisine et autres fiches œnologiques à s’en pourlécher les babines. Pour ajouter au faste, un chef « trois étoiles », Yannick Alleno du Meurice à Paris préface l’ouvrage et en souligne « la pédagogie », le «  travail de recherche, la justesse du trait et le rendu extraordinaire des plats ». De fait, on découvre les coulisses de la cuisine, ses rites et ses préséances : saviez vous qu’en cuisine, seul un Meilleur Ouvrier de France (M.O.F.) peut porter un col bleu-blanc-rouge ?

Lord of Burger : Un « global manga » trois étoiles
“Lord of Burger” par Christophe Arleston et Audrey Alwett (scénario), Balak et Rachel Zimra (dessins), Alessandro Barbucci (couverture & character design des personnages) et Andry (coloriste).

Mais heureusement, avec Christophe Arleston, dont c’est la première collaboration avec Glénat, et Audrey Alwett aux fourneaux, cette BD ne s’arrête pas à ce didactisme : En imaginant deux enfants succédant à leur père dans un grand restaurant, nos scénaristes nous ont dressé une intrigue trépidante et drôle, multipliant les références, où pâté en croûte, hamburger et sushis cohabitent avec bonheur. Les dessinateurs Balak et Rachel Zimra, l’un et l’autre issus de l’animation, apportent leur talent à cette entreprise, de même que Barbucci, concepteur de la couverture et character designer des personnages.

À son propos, il n’y a rien d’autre à dire que : « Miam ! »

Source : http://www.actuabd.com

Enhanced by Zemanta